Hockey - National League

13 mars 2018 09:12; Act: 13.03.2018 12:23 Print

Richard charge l’arbitrage, son club calme le jeu

par Frédéric Lovis - Au micro de la télévision suisse alémanique, le Top Scorer genevois s’est plaint des arbitres après l’acte I du quart de finale des play-off contre Berne.

storybild

Tanner Richard en avait gros, samedi soir, au micro de la TV alémanique. (Photo: Keystone/Patrick B. Kraemer)

Sur ce sujet
Une faute?

La scène se passe quelques minutes après la fin du premier match entre Bernois et Genevois, samedi. Un journaliste de la SRF s’étonne du manque d’agressivité de l’équipe romande, lors d’un duel largement perdu par le GSHC (7-0). Il en fait part à Tanner Richard. «Si j’étais vous, je regarderais encore une fois le match, rétorque le Top Scorer des Aigles. Je ne suis pas du tout d’accord avec ça. Le problème, c’est qu’à chaque fois que nous administrions une charge, nous ramassions une pénalité. Les autres pas. On connaît le bonus bernois.»

En disant ça, l’attaquant a sans doute fait référence à une pensée en vogue dans le milieu. Elle prétend que l’Ours est avantagé par l’arbitrage dans son antre. La théorie n’est pas nouvelle, et Tanner Richard l’a resservie devant les caméras de la chaîne publique. L’ennui? Le CP Berne menait 5-0 quand les «grenat» ont pris leur première punition de la soirée. L’explication du Canado-Suisse ne tient donc pas la route sur ce coup-là.

Invité à réagir aux déclarations de son joueur de centre, le staff technique du GSHC s’y est refusé. Par la voix de son responsable de la communication, le club a indiqué «ne pas vouloir commenter ce qui s’est passé samedi, pour pouvoir se concentrer pleinement sur la prochaine échéance à venir. Quant aux questions d’arbitrage, notre entraîneur a dit la semaine passée espérer que leurs décisions seront justes et consistantes des deux côtés de la glace.»