Renens (VD)

13 mars 2018 08:45; Act: 13.03.2018 18:11 Print

Douze ans d'inceste dans une famille de huit enfants

par Abdoulaye Penda Ndiaye - Le Tribunal du Nord vaudois, qui siège à Renens, se penche depuis mardi sur une affaire de mœurs qui concerne un Vaudois père de huit enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

Un père de famille vaudois est accusé d'avoir commis des viols sur ses enfants pendant douze années. L'homme de 41 ans, à l'AI, est en détention préventive. Cette affaire de mœurs concerne une fratrie de huit.

Le Tribunal du Nord vaudois siège exceptionnellement à Renens, dans les locaux du Ministère public vaudois, où un procès d'une affaire de mœurs glauquissime s'est ouvert mardi matin. D'ailleurs, le Tribunal a décidé un huis clos partiel «pour protéger la personnalité des victimes».

Le président à l'accusé: «Vous admettez des abus sexuels sur vos enfants ou vous niez?»
- Je nie.

Sur les huit enfants du couple, nés entre 1996 et 2014, trois sont majeurs et tous les autres ont été placés. Quasi tous souffrent de troubles du langage, de retard mental, de surpoids et d'un déficit d'hygiène. La déliquescence de cette famille très nombreuse a d'ailleurs attiré les radars du Service de protection de la jeunesse dès 1997.

Une des filles majeures a témoigné quand son père a été momentanément éloigné de la salle d'audience. En larmes, elle a donné des détails assez précis sur des viols qu'elle aurait subis de la part de son géniteur ainsi que de maltraitances de ses deux parents.

Père acteur et instigateur, mère spectatrice

L'acte d'accusation décrit des faits glaçants: le Vaudois aurait commencé à violer ses enfants dès 2004 et jusqu'en 2016. Il les aurait également incités à entretenir des relations sexuelles entre eux.

La mère des huit enfants est poursuivie pour avoir fermé les yeux sur les agissements de son mari et pour ne s'être pas inquiétée de la précocité sexuelle hors normes dont faisait montre sa progéniture.

D'enfant abusé à père abuseur?

En fin de journée, entendu comme témoin, le frère de l'accusé a indiqué que leur père avait abusé sexuellement de ses enfants. «J'ai aussi entendu dire qu'il y a eu des rapports sexuels entre mon frère et mes sœurs. Mon père les obligeait également à prendre des douches avec ses maîtresses», a poursuivi le témoin.

Les débats vont reprendre jeudi.